Avertissement : Les traductions françaises de l'ensemble des articles que vous trouverez sur ce site sont personnelles. Merci de respecter mon travail si vous voulez réutiliser ces traductions pour vos propres créations.

 

2013-10-24- CHAT SUR FACEBOOK

SL-MalWoolford-001-cut

 

Il y avait beaucoup de fans ce 24 octobre pour inonder Simone de questions. Evidemment, elle ne pouvait répondre à tout le monde et j'imagine qu'elle a fait ce qu'elle a pu pour satisfaire le plus grand nombre.
Merci à Simone Lahbib et à Jacqui pour avoir offert aux fans ce moment de partage.

Ci-dessous, classés par thème, les questions des fans et les réponses de Simone. Ce n'est pas traduit, désolée pour les phobiques de l'anglais mais je n'ai pas le temps actuellement.

Ouverture du dialogue le 24 octobre 2013, 23h heure de Paris :

Simone : o exciting.. our first Live web chat on the official SL FB page! O
Ok Im just going to wade in answering questions. Be patient Im not the fastest typer. x

A propos de sa forme du moment :

Julie Elder : Hi Simone how are you.
Simone : Im good, really busy, running on adrenalin. But enjoying it all.

A propos d'Helen Stewart et de BadGirls :

Amy Lishman : Do you see yourself in any of the characters you have played on tv? If so who are you most like? I thought you were amazing as Helen Stewart xx
Simone : Hi Amy, I guess there’s a lot of me in Helen Stewart since you mention her. Like her I’d say I’m strong and leave myself open plus I care and like to try to help people, maybe even change the world along the way. But Helen Stewart doesn’t have the benefit of my extra years of experience

Abi Lloyd : Would you ever consider a meet and greet for us to meet you?
Simone : Hi Abi, funny you should ask that. Ive started the ball rolling on organizing a Bad Girls convention in London, over a weekend, next year. Q&A’s, photos with the cast, sign merchandise, DJ..... watch this space.

Julie Spence : Hey Simone, have u watched Wentworth? And do u think they have stolen the storyline from Bad Girls as in the relationship between prisoner and governor? xx
Simone : No haven't watched it. Hear about it. Stole our story eh. Hows that working out? Do you like it?

Katie Louise Turner : Oo wow this is so exciting.. I'm a massive fan of u Simone.. Just wanna say ur a inspiration to all the lgbt for for your role has Helen Stewart. Just wanna say thanks for the help of coming out:). Xx
Simone : Thats really kind of you to say.. Wishing you both every happiness.

Helen Knowles : Hi Simone, I know that you always hated Helen Stewart's clothes in the early days of bad girls! What did you think of the downtown abbey outfits? :0)) x x and thanks for doing this :0))
Simone : Hi Helen, Ive always wanted to do period work on screen, I’ve done some period plays, but never tv or film work. So being offered DA was really exciting! Lovely to work with director Andy Goddard again, who Id worked with on Wire in the Blood, and really liked his direction and Siobhan Finneran, who had me laughing like a drain throughout filming and the lovely Joanne Froggatt who is always so lovely. She was in BG’s right at the beginning, you might remember. The added bonus of course was filming in Scotland at the stunning Inveraray Castle! My lady’s maids costume aside, I think the costumes, for women especially, are divine, and all authentic right down to the waist pinching undergarments and shoes.

Auntie Kayleigh Nealasked : As a young teenager I watched you in bad girls and your character Helen Stewart helped me to come out and then when you did wire in the blood I was over the moon as I liked wire in the blood but when you came in I loved it. When you filmed the scenes for bad girls did you feel awkward? and out of bad girls and wire in the blood which was your favourite to film? xx
Simone : I enjoyed them both immensely but BGs probably tips it. I enjoyed the exploration of womens issues.. internal and external.

Lois Ellen Willimas : Hi Simone. How did you feel when you first read the script and found out that you were going to be playing one of the first on screen lesbian couples? Did you ever feel awkward doing any of the scenes with Mandana?
I could really relate to Helen and how you portrayed her.
Simone : No not awkward at all. In fact it didn't occur to me that I should feel awkward until everyone asked me if I did, which I took to be a reflection on how other people possibly felt watching it.. Awkward..perhaps because it challenged people on a deep level.. what do you think?

Rose Perez : Hi Simone, thank you for taking the time to do this! It means a lot to us! I have a double barrelled question for you if thats ok? Have you ever read any of the Helen and Nikki fan-fictions (Stories written by fans based on the characters) that are around on the web? If yes, what are your thoughts on them? If no, are you now intrigued enough to go looking for them? xx
Simone : I did read one once years ago and felt like I'd just walked in on someones sexual fantasy.. I didnt feel that comfortable.. so that was that. Im sure they're not all like that one.. Why do you read or write them?

Becca Jade : What is your favourite memory from Bad Girls and what do you think Helen and Nikki would be doing now? Xxx
Simone : I just remember laughing loads. I think they'd still be together, don't you. I always kind of pictured them running a cool, beach bar/cafe place somewhere beautiful and warm. x

Ruby Jewell Tomeldan : do you have more appearances on Downton Abbey? any Bad Girl reunion show or movie at all?
Simone : Im trying to organise a Bad Girl convention in London next year. A weekend of Q&A's, photos, dancing, maybe a bit of fundraising for EBMF thrown in. Who'd be up for that. Watch this space. Will keep you all posted.

Ioana Anamaria Mihaescu : Wow..so many questions...not gonna ask any...just gonna enjoy you answering the rest of them :)) By the way, you are one of a hell artist with the coolest accent I have ever heard.Enjoy your live chat :))
Simone : Aww. Thanks Ioana

En français dans le texte, merci à Simone pour l'effort :

Laurence Cuvelier : Bonsoir
Simone : Bonsoir toi meme. x

Nathalie Pugliesi : Bonsoir Simone, est ce qu'un jour nous aurons la chance de vous voir tourner un film avec un réalisateur Francais? much of love of france.
Simone : My dream is to do a film in France in French! J'espere.

Bon, Simone, il va falloir faire des petits progrès !

 

Sur ses films tournés :

Kylie Lenton : Hi Simone. Hope you're well. What is the hardest scene you've ever had to film? 

Simone : A scene where the director wanted me to do something that felt completely against all my instincts and against character.. It was a tense situation and I had to find a compromise which was very upsetting..

Dale Oak : ARK and Call me are fantastic and powerful shorts-- please comment on challenges and rewards of this type of work-- Thx, D
Simone : Different challenges.. Ark was tricky because it was one take and had to be technically perfect.. the trick was to keep the internal truth.. Call me, was exciting because it was the first time Id been directed by my husband, which worked really well.. both rewarding and hugely enjoyable!

 

Sur ses projets actuels et futurs, ses envies :

Lisa Todd : Anything that you're most looking forward to professionally? 

Simone : Im enjoying being able to give the kids at 360 Arts opportunities. Whether that be to find there way into the profession or just grow as people. It very exciting for me. Im enjoying trying new things and feeling that Im learning and growing too.

 

Angela Harris : Have you any work coming up in the near future that we will see.
Simone : You can buy Wayland Song on DVD now, Philomena, though Im hardly in it is coming out in the cinema Nov 1st.. not sure where you'll see As He lay Falling yet.. will keep you posted.

Chris Voets : What would be your "dream role" to play?
Simone : Hi Chris, Id love to do more comedy or at least be in a comedy and let the funny people do the comedy. Working on Flim was hilarious. Very hard to keep a straight face at times. He’s very funny my husband.

Tracy Carroll : Have you any big projects coming up soon and when will be back on our television screens?
Simone : Hi Tracy, I’ve been offered a film that will shoot in LA, next year. If it goes ahead, I’ll let Jacqui know and she can share all the news about it here.

Mei Yan : Which character from literature would you most like to play? I think what I loved most about Helen was that she was so conflicted and flawed rather than just being a 2D 'strong female character'. Would you rather play someone who is kick-ass or pain in the ass? (I could have phrased that better but its 23.59)
Simone : I’d love to play Therese Raquin! I loved the book by Emile Zola and think it transfers beautifully on stage. Everything is below the surface and like Im sure many actors, I’m fascinated with nonverbal communication. She’s also French, Algerian, which I understand.

Rachel Standing : Thank you Jacqui and simone for this. Very much appreciated. Q. You have had many different roles over your career. Is there any particular role you wish to play? Or any part you way you had the opportunity to play but never did. Simone : Someone else asked this and I answered Therese Raquin.. sadly I may have passed the time line on that one..

 

Reflexions sur son métier, sa carrière :

Jess Michelle Sawyer : How and when did you know that you wanted to become a actress? Was mandana your first ever female kiss? If so did you enjoy it? :))

Simone : Hi Jess, like lots of little girls Im sure, I imagined myself in a film half the time I was awake. Every single report card from school said I was a dreamer! Which is true. I guess, once I caught on to the idea that it was possible to make my dreams a reality, I was off...

Wendy VP : Which roll did you enjoy playing most and what kind of character would you never play?
Simone : Hi Wendy, I don’t know if there’s any character that I can say with certainty I wouldn’t play. I’ve enjoyed playing really nasty character and pathetic and really lost characters lately. I imagine I’d find playing a pedophile difficult. Its not really a place I’d like to take my thoughts

TeWana Ferrel : Hi, why haven't you allow Americans to love your work? Your family and friends know the privat Simone Lahbib, using only one word, how would they describe you?
Simone : Hi TeWana, not sure what you mean. I think you mean why haven’t I done some American roles… I have been offered a few but they didn’t work out for different reasons. One word to describe me.. hmm.. passionate.

Sarah-Jane Hall : When you have a really dramatic hard hitting storyline (such as the child murders in Wire In The Blood,) how do you prepare for them and how much 'comes home with you' after you've finished filming?
Simone : Hi Sarah-Jane, I have to understand and find a way to connect with the characters and story but when I finish work I try to leave it all behind. I open the doors so to speak, when Im working then close them firmly again when I finish. But things do sometimes seep through, even into your dreams.

 

Simone D Cherry : If you think of your colleagues – who do you admire most for their acting ability and why?
Simone : Hi Simone, hmm good question and a difficult one… but probably my husband for his spontaneity, humour and talent!

 

Natalie Kostromin : What part have you enjoyed playing the most and how did you find the inspiration to make That part relatable to the viewers xx
Simone : Hi Natalie, Ive liked different parts for different reasons. I love Cathy in Wuthering Heights, which I played on stage a million years ago, Pegeen Mike, Helen Stewart and Alex Fielding both of whom I got to know so well because I played them so long. And I’ve really enjoyed the recent character Ive played in Downton and Wayland Song and As He Lay Falling. If they are relatable its as much because of the writing and the directing and connections you make on screen with the other actors. I just throw myself in. In ‘actory’ terms.. Living real in imaginary circumstances. (Sanford Meisner)

Dawn Lorena : Simone, with all the years that you have been acting, i would like to know how acting has changed your life. What are one of your favourite moments in your acting career that changed you profoundly?and if you could give one tip for anyone that is conidering getting into acting? Thank you for taking the time to read this Simone. Warmest Regards xo
Simone : Hi dawn, good question, most of the roles I’ve played have left their mark on me. As I have on them. They’ve been big experiences and I’ve learned loads, from how to shoot a gun to how to shear a sheep! Ive had the chance to do things and feel things I might never have if I hadn’t become an actress. It a very interesting job!

 

Penny Medlyn : I've just seen the film 'Philomena' & realise that you had a small part in it. Do you feel that, despite some strong roles for women in film, there are still not enough when you consider how many there are for men?
Simone : Hi Penny, like I said before, if you’ve seen the trailer you’ve seen my part in the film. A few scenes didn’t make the cut. But I loved the script, which Steve Coogan co-wrote so much! It had me laughing then crying from one page to the other. I missed the screening, so cant wait to see it when it comes out on November 1st

Dommage que Simone n'est pas réellement répondu à l'intéressante question de Penny sur l'omniprésence des rôles majeurs dédiés aux hommes au cinéma.

Angie Strong : Simone are you doing anymore dowtown abbey. Xx
Simone : Hi Angie, I doubt it, my character was neither likable nor good at her job, which she was on her way to loosing by the end of the ep, which O’Brien orchestrated to get her revenge. Shame, I loved playing wicked old Wilkins.

 

A propos d'elle, enfant :

Hannah Cradick : As a child, did you ever see yourself doing anything other than acting?
Simone : As a child I didn't see myself do anything in particular. Everything Ive done, even now, has been a complete surprise to me.. really.

Katherine Leitch : I saw that you're doing a book reading at Waterstone's. What's your favourite ever children's book?
Simone :

I read all the Tintin books as a child. Loved the adventures they took me. As an adult I love the Little Prince. My daughter loves Julia Donaldson... she loves books, so hooray for that.

 

A propos de ses loisirs :

Jean A Griffiths : Apart from Family, Friends and now extremely busy with the EBMF and 360 Arts London, how do you enjoy spending your spare time. What are your hobbies? Thank you for taking the time to have this live chat with your fans. xx

Simone : Hi Jean, I don’t have much down time at the moment its true, but I have gone to the cinema a few times, which I love and gone for a couple of really great walks to shake off my new default position, sitting at the computer!

Lisa Todd : what restaurant do you recommend a tourist to eat at in Sterling, Scotland?
Simone :

There's a lovely Thai restaurant.. cant remember its name tho'... sorry

 

Hannah Cradick : Pretty sure i'm having heart palpitations! Out of every place you've ever been, which is your favorite?
Simone : place.. hmm. the highlands of Scotland probably

  

Looking for shooting16juin2013_1

 

(Photo : Simone Lahbib)

 

Caroline Carey : Hi Simone you are one fantastic actress. Absolutely fabulous in bad girls people in Ireland adore you. We're you ever in Ireland and if so did you like it. Would you consider going to the middle lands in Ireland to meet and greet people they would love to meet you. Xx
Simone : Hi Caroline, I did a tv series called Single-Handed in Ireland ¾ years ago. We filmed in the beautiful Connemara. I loved it there!

Pamela Hulett : Hi Simone hope you are well, when on your free time what do you and your family like to do, I look forward to the live chat with you and thank you for taking the time to do it.

Simone : Hi Pamela, we all love to travel. Whether its flying from the UK to the States, getting a train to Scotland, driving to France or just getting in the car and going a day trip. Ive never lost that thrill. My husband and daughter the same. … and films we all love films.

Kristy Harry Harrington : Hey Simone, is it wrong I'm having a glass of red in ur presence and its only 8am here in Australia... Lol oops !!
Simone : Ha ha! Id say its compulsory Kristy. Was it you who sent the question about when do I plan coming to Australia? Do you know I have been, many years ago. I went travelling there on my own for a month. Up and down the East Coast seeing friends along the way. Love it there. Not sure when I'll be back..

Leonie de Haan : My question: What is the first thing you do when you wake up in the morning ?
Simone : Hi Leonie, first thing I do is make a big pot of coffee! Lavazza, it’s the best! Second thing.. I drink it!

 

Ruth Giachino Zavitsanos : Also, what are you reading these days?

Simone : Hey Ruth.. we're going to read your books next. Thats a promise.

 

Message d'au revoir de Simone :

"Thank you to everyone for keeping me company tonight! And thank you for all the love and support over all the years. Means the world to me. Really! Thanks to Jacqui for all the work keeping this fantastic page running. You're doing an amazing job! Think I'll step out of your admin shoes and say say good night to you all. Sending all my love always. And as Arnie would say, "I'll be Back!" xxxxxxxxx "

 

2012-12-16- THE SCOTTISH SUN (Niamh ANDERSON)

La beauté écossaise qu'est Simone Lahbib va troquer ses habituel regards sexy pour des tenues démodées de femme de chambre dans Downton Abbey.

L'ex canon de BadGirls apparaît dans l'épisode spécial de Noël d'une durée de 2 heures. L'histoire se passe en Ecosse et sera diffusée le jour de Noël.

En dépit du fait d'être née à Stirling, la splendide actrice habitante de Londres admet qu'elle a du feindre l'accent écossais pour le rôle. "Mon propre accent est très subtile. Lorsque je rentre chez moi en Ecosse, ma fille, qui a un accent anglais, donne une impression écossaise parfaite. Quand on prend l'avion pour l'Ecosse, elle me dit : Fais ton accent écossais. Et je lui dit "que j'en ai un, et elle répond : Non maman, fait ton vrai accent écossais. Celui que j'ai du faire pour le personnage de l'épisode." Se plonger dans le rôle de Dowton a été un nouveau défi puisqu'elle n'avait jamais vu un épisode complet de la série primée quand le tournage a commencé." Mais il n'a pas fallu longtemps pour glisser dans le personnage. "Je l'ai vu deux ou trois fois. Comme j'avais râté le début, j'étais réticente à commencer à regarder ça à mi-parcours, si bien que sur ma liste de Noël figure les coffrets vidéo de Downton Abbey. J'avais vu des extraits mais je me disais : je ne veux pas y participer parce que je ne connais pas l'histoire. Mais bien sûr, quand j'ai décroché le rôle, j'ai fais beaucoup de recherches. Je suis ravie. Plus j'en discute avec les gens, plus je me rends compte, à leurs réactions, à quel point ce programme est extraordinaire et à quel point il est aimé. Rien de ce que j'ai fait dans le passé n'avait déclenché de telles réactions. Je n'avais pas réalisé à quel point ce programme est énorme. "

Dans l'épisode spécial de Noël, les Crawley vont en Ecosse pour rendre visite à leurs proches, Lord et Lady Flintshire. Simone à décroché le rôle de la femme de chambre de Flintshire, Wilkins. La star de la Fureur dans le sang a déclaré que son personnage était fougueux, tout comme O'Brien, la femme de chambre intrigante de Cora Crawley. "Quand ils me l'ont décrit, ils ont dit qu'elle était l'équivalent écossais d'O'Brien et j'ai pensé OK, je sais ce que je vais faire. Il n'y avait qu'à cliquer. J'ai eu beaucoup de plaisir. Je suis une femme de chambre - une vraie vieux jeu pointilleuse façonnée avec la même méchanceté qu'O'Brien. J'apparais plus vieille par le port de vêtements noirs et j'ai eu beaucoup de plaisir dans le maquillage. Je disais aux maquilleuses de me donner l'air d'une vieille chouette autant que c'était possible. Je ne peux pas raconter exactement ce qui se passe dans l'épisode mais attendez-vous à ce que mon personnage entre en conflit avec O'Brien."

Simone vit maintenant à Londres avec son mari, l'acteur Raffaello Degruttola et leur fille Skye âgée de six ans. Mais Simone était aux anges quand elle a entendu que ses scènes seraient tournées chez elle en Ecosse. "Nous avons tourné dans le château d'Inveraray qui est vraiment approprié pour Downton. J'ai emmené ma famille et nous sommes allés en Ecosse. Ma fille et mon mari restaient dans ma famille et moi, je montais tourner les scènes au château. C'était agréable d'être à la maison et une bonne excuse pour rendre visite à la famille et aux amis. " Comme beaucoup de ses collègues acteurs sur Downton, Simone admet qu'elle fut frappée quand elle a rencontré Maggie Smith, qui joue Violet Crawley, la comtesse douairière de Grantham. "Je l'ai toujours tenue en si haute estime. Sa carrière s'étend sur des décennies, c'est tout simplement incroyable, elle a bientôt 80 ans. Je me souviens des débuts quand Maggie jouait Jean Brodie puis elle est allée de succès en succès. Nous avons eu une scène fantastique. Maggie est une femme très spirituelle, très lumineuse et j'ai fait quelques scènes avec elle et la famille Crawley. La majorité de mon travail a été fait avec ceux du bas, dans les cuisines, mais c'était un plaisir de rencontrer tout le monde. "

L'actrice qui a surprise le plus Simone est l'américaine Elizabeth McGovern, qui joue Lady Grantham (Cora Crawley). Cette artiste de 51 ans partage son temps entre jouer la lady de Downton et chanter dans son groupe de rock, Sadie and the Hotheads (Sadie et les têtes brûlées), dans la vie réelle. "Elizabeth a toujours l'air incroyable à l'écran et en dehors. Un jour, quand elle était sur le plateau, elle essayait de prendre une décision concernant la couverture de l'album de son groupe. Nous étions tous assis autour d'un ordinateur l'aidant à choisir les graphismes. "C'était bizarre parce que je n'ai pas remarqué son côté rock sur le plateau. Elle était très aérienne, comme un cygne flottant de plateau en plateau. Elle cache bien ce coté rock. "

Et au moment où elle décroche un rôle dans la série à succès, Simone a aussi décroché un rôle dans un prochain film, Philomena, mettant en vedette Dame Judi Dench (qui joua le personnage de M dans plusieurs James Bond). L'histoire parle de la recherche minutieuse d'une mère pour son fils, qu'elle a été forcée d'abandonner par l'Église catholique et vendu à de riches Américains. Le personnage interprété par Judi embauche un journaliste, joué par l'humoriste Steve Coogan, pour retrouver son fils. Simone joue le rôle de la femme de Coogan. "C'est incroyable d'être dans le même film que Judi. Je n'ai pas encore rencontrer malheureusement, mais j'espère qu'elle sera sur le plateau la semaine prochaine. Comme Maggie, elle est proche de ses 80 printemps et elle a quasiment passé cette dernière décennie à jouer dans James Bond. C'est incroyable. Je n'ai qu'une brève apparition mais je suis ravie. C'est tellement agréable de recevoir le scénario, même juste une petite partie. C'est une histoire fantastique. J'ai lu le script et j'ai pleuré deux fois, j'ai sangloté deux fois puis j'ai ri aux éclats. J'étais plus qu'heureuse de prendre le rôle. C'est tout simplement une histoire passionnante. "

Et alors qu'elle engrangeait deux rôles brillants, Simone a même trouvé le temps d'enseigner la profession aux acteurs en herbe. "Je fais un peu d'enseignement à Londres. Je fais ça avec un ami, Nick Reid. Il m'a invité à faire un Q & A (questions et réponses) pour ses élèves et maintenant on fait celà ensemble. Je l'apprécie vraiment. Il est très satisfait de voir leur travail progresser. Un des enfants est venu dans la semaine suivant un cours et il m'a dit qu'il avait décroché un rôle dans un film avec l'acteur Chris O'Dowd. Je me sentais bien. Ca m'a vraiment vraiment fait plaisir. Cela m'aide beaucoup de voir que je les aide et en fait, celà ravive ma passion également. Je dois faire des recherches et beaucoup de préparation. Cela me ramène au point de départ. Cela me ramène à l'endroit où ils sont maintenant, et celà m'oblige à rester vigilante, et j'aime chaque minute de ce que je vis. "

Bien qu'elle soit une actrice vétérante de la télévision (elle a également joué dans La Fureur Dans Le Sang avec Robson Green) et qu'elle a joué un rôle dans l'un des programmes le plus attendu de l'année, Simone n'a pas l'intention de se regarder dans Downton Abbey le soir de Noël . "Je déteste me regarder. Je grince des dents quand je me vois. Je pense que beaucoup d'acteurs sont comme ça. Je ne peux pas expliquer pourquoi, c'est comme ça c'est tout. "

(Copyright - The Scottish Sun - Niamh Anderson - Décembre 2012)

 

2011-07-13- BBC2 (Steve WRIGHT)

Enregistrement audio de l'émission disponible sur ma chaîne youtube.

 

2011-07-10- DAILY RECORD (Steve HENDRY)

Simone Lahbib s'installe à Los Angeles après qu'une tragédie familiale ait mis en suspens une nouvelle vie.

Le soleil de Californie a mis du temps à briller pour Simone Lahbib. Malgré son déménagement à Los Angeles avec son mari et sa fille l'été dernier, elle a passé beaucoup de temps au Royaume-Uni pour aider sa famille à accepter la perte de sa nièce. Eilidh Brown, la fille de sa sœur Nicole, est décédée en mars 2010 à seulement 15 ans, après avoir perdu sa bataille contre le cancer.

Après un tel bouleversement émotionnel, c'est seulement maintenant que Simone commence à accepter ce qui s'est passé et qu'elle peut se concentrer sur la bonne nouvelle d'une nouvelle naissance dans sa grande famille.

Simone, qui vit avec son mari, l'acteur et réalisateur Raphael Degruttola et leur fille de cinq ans Skye, a déclaré: "Je n'ai pas été capable de rester à Los Angeles pendant trop longtemps parce que j'avais besoin de revenir ici pour la fondation mais aussi et surtout pour ma famille. C'était très rapidement après avoir déménagé. Mon autre soeur a depuis eu un bébé et celà a apporté beaucoup de joie à notre famille. Ca a été vraiment tonifiant d'insuffler une nouvelle vie dans la famille. Quant nous avons déménagé, j'étais un peu traumatisée et je pense que je suis sur le point d'accepter tout ce qui s'est passé."

Simone est fortement impliquée dans la fondation Eilidh Brown, l'association caritative créée après la tragédie par les parents d'Eilidh, Gordon et Nicole, et destinée à amasser des fonds pour construire une maison de repos à Stirling. En janvier, ils ont organisé un concert réussi avec les performances de Jon Fratelli, Billy Boyd's band Beecake et les étoiles de River City, Tom Urie et Claire Chevalier, où ils ont récolté 15,000 £. "Nous avons obtenu le statut officiel d'organisme de bienfaisance et il y a eu plusieurs grands événements de charité, notemment le concert qui était fantastique. Beaucoup de gens sont venus nous soutenir et nous apporter des dons... Nous envisageons de construire une maison de vacances où les familles avec un enfant ou un adolescent suiavnt un traitement contre le cancer, ou souffrant de deuil, pourront aller faire une pause. C'est quelque chose que ma famille a fait avant la mort d'Eilidh, des dernières vacances ensemble et l'inspiration pour cette campagne de collecte de fonds."

A 46 ans, Simone, qui a joué dans une série de programmes de renom comme Bad Girls, Monarch of the Glen et La Fureur Dans Le Sang, est de retour à la télévision cette semaine dans Single-Handed.

Owen McDonnell joue le sergent de police Jack Driscoll, qui patrouille le secteur rural du Connemara, dans les fins fonds de l'Irlande. Simone joue la petite amie du cousin inconnu de Jack. Elle l'accompagne alors qu'il est venu chercher la vérité sur sa famille et tandis qu'elle trouve bientôt ses propres raisons pour rester.

Elle a tourné la série dans la foulée de la perte d'Eilidh et les tensions se voient à l'écran. "La perte d'Eilidh et le tournage de Single-Handed sont liés à jamais dans mon esprit et dans les images de la série. Je m'inquiétais de reprendre le travail si tôt. Vous pouvez le lire sur mon visage dans les premiers épisodes. Les poches sous mes yeux suite aux longues soirées passées à l'hôpital et les traits tirés sur mon visage. Mais au fil des épisodes, mon visage s'illumine de nouveau, ce qui je suppose, s'inscrit aussi dans l'histoire et celle de mon personnage de Gemma, qui parvient à trouver une meilleure place dans sa vie."

Single-Handed a déjà été diffusé en Irlande et a vu ses guest stars, Stephen Rea et Ruth McCabe remporter les Awards Irlandais du meilleur acteur dans un second rôle et meilleur actrice dans un second rôle (catégorie série télévisée - Irish Film and Television Academy).

Le premier épisode en deux parties explore le sort des jeunes contrevenants qui étaient abandonnés dans des conditions difficiles dans les Industrials Schools irlandaises et Simone a été affectée par le scénario de cette histoire. "Nous avons filmé les deux premiers épisodes sur le site d'une ancienne maison de correction. Nous avons tous eu un mauvais sentiment d'être là. J'ai aussi visité un musée à proximité qui montre les difficultés de la vie des irlandais il n'y a encore pas si longtemps. Les gens souffrent beaucoup financièrement en Irlande aujourd'hui mais à l'époque, ces enfants aux pieds nus et aux visages pincés pendant l'hiver marchaient des kilomètres pour aller à l'école. Et c'est encore très récent dans la mémoire des gens que nous avons rencontrés et qui vivent dans la région. Tout le monde connait ou connaissait quelqu'un qui avait un enfant dans ce genre d'institution. J'ai adoré les gens du pays. Les Irlandais sont très semblables aux Ecossais... Très accueillants, et ils aiment se détendre, faire la fête, discuter. Il y avait beaucoup de festivités lorsque nous filmions, beaucoup de musique et de danse."

Simone s'habitue à une ambiance différente à Los Angeles. Bien qu'elle ait obtenu une carte verte lui permettant de travailler en Amérique, elle n'a pas fait craquer Hollywood. Au lieu de cela, elle s'est contentée de soutenir son mari et de s'occuper de leur fille, ainsi que de travailler dans les coulisses de Contro Vento Films, la société de production que le couple a crée. "Je n'ai jamais perçu LA comme un endroit pour moi pour travailler ; ça a toujours été un endroit où mon mari obtient du travail. Il est plus sensé de considérer celà comme une alternative... Nous faisons beaucoup d'allers-retours. On s'est installé là-bas et mon mari travaille beaucoup donc je le soutiens dans son activité et partage ma vie dans les deux endroits. Je n'ai jamais été impatiente concernant les activités de nounou, donc je n'ai pas vraiment poursuivi ma carrière là-bas. Nous essayons toujours d'obtenir le juste équilibre. S'il travaille, je ne travaille habituellement pas. Nous faisons des choix afin que Skye ait l'éducation la plus normale possible."

Simone est heureuse de travailler au Royaume-Uni et en fait, est désireuse de se remettre au travail maintenant que Single-Handed est sur les écrans. "Si Single-Handed est reconduit, je veux absolument être impliquée. J'ai vécu une grande expérience là-bas et donc, croisons les doigts pour que ça se reproduise. Quand je reviens ici, je cherche toujours à trouver du travail, et c'est probablement encore ma plus grande opportunité. J'ai actuellement faim de travailler à nouveau. Ca a été vraiment sympa de travailler de manière créative avec mon mari, de développer des choses avec lui, de promouvoir les choses. J'ai aimé ça, mais j'ai envie de jouer à nouveau."

(Copyright DAILY RECORD - 2011)

 

2011-07-10- SUNDAY PEOPLE (Vicky POWER)

SIMONE REVELE DES FAUSSES COUCHES GARDEES SECRETES

Tout le monde aime cette aguichante BadGirl même si on a toujours été hétéro. Il suffit pour celà de le demander à la sensuelle actrice Simone Lahbib.

Cela fait 10 ans que l'Ecossaise a tenu le rôle de la très sexy gouverneur Helen Stewart dans la prison pour femmes de la série à succès d'ITV, BadGirls. Sa relation avec le personnage de la prisonnière Nikki Wade représente encore l'un des couples lesbiens les plus chauds de la télé (euh... oui, elle exagère un maximum la journaliste, côté chaleur, regardez plutôt The L Word ! - NDHA). Mais les fans reconnaissent encore Simone, 46 ans, dans des contrées lointaines.

Même dans la rurale et somnolente Irlande de l'ouest , elle n'a pas pu échapper à son passé télévisuel. "J'étais dans un hall d'hôtel, l'autre jour et quelqu'un m'a pointé du doigt en disant "Bad Girls!". C'était il y a si longtemps, j'ai été vraiment surprise." Elle était dans l'Ile d'Emeraude pour tourner Single-Handed, une série policière en 6 parties diffusée à partir de jeudi (14 juillet 2011) sur ITV1.

Maman d'une petite fille, Simone a connu une carrière couronnée de succès, avec des rôles dans des séries comme Monarch of the Glen et La Fureur Dans Le Sang, mais a aussi souffert de déchirements personnels.

Elle a subit deux fausses couches au cours de deux dernières années. L'actrice à la voix douce déclare "Ils étaient tous deux à environ 11 semaines. Je suis allée pour les échographies et il n'y avait pas de pouls. Chagrin. C'était la chose la plus triste de s'y rendre tout excité et de s'entendre dire que le bébé était mort. C'est bouleversant, fondamentalement, mais je sais que c'est tellement commun."

Depuis, Simone, qui a épousé l'acteur italo-britannique Raffaello Degruttola en 2003, a eu des tests hormonaux qui ont conclut qu'elle devrait être en mesure de donner un frère ou une soeur tant attendu par Skye, leur fille de cinq ans. "Skye a quelque chose avec les petits, elle devient vraiment très intéressée par tout ce qui tourne autour des bébés." Simone s'est renseignée pour faire des FIV mais craint d'être trop âgée pour que cela réussisse. "Si je me retrouvais vieille maman miraculeuse, ce serait super, je l'accepterais totalement. Mais j'ai le sentiment que la possibilité d'avoir des enfants m'abandonnera avant que je n'abandonne moi même."

"Je me trouve attirée par les personnes qui sont enfants uniques et qui en sont heureux. J'ai parlé à une autre amie qui m'a dit qu'elle ne s'est jamais entendu avec son frère, même une fois adulte. Il ne s'agissait pas de penser qu'avoir un deuxième enfant pour le bien du premiere était forcément quelque chose qui améliore leur vie. Je cherche des informations pour me préparer à l'avenir."

Simone est prompt à reconnaître sa bonne fortune d'avoir au moins un enfant. "Je suis bénie d'avoir Skye et elle est une telle joie ! Elle a une sacrée personnalité, elle est si drôle et pleine d'esprit, et pleine d'humour, enjouée et adorable. Elle vient encore nous rejoindre dans notre lit vers 2h du matin. C'est une belle chose, ce petit corps dans le lit avec nous."

Malheureusement, les fausses couches ne sont pas les seuls chagrins de Simone. En mars l'année dernière, sa nièce de 15 ans, Eilidh, est décédée. Elle avait un cancer, probablement causé par le syndrome de Turner, une malformation congénitale non détectée auparavant. "Cela a été très traumatisant, terrible, la pire chose qui puisse arriver", dit Simone. Mais vous essayez de tirer des choses positives de celà, et nous collectons des fonds pour d'autres enfants atteints de cancer par le biais de la Fondation Mémorial Eilidh Brown. Espérons que ce que nous avons commencé sera quelque chose de positif pour la guérison de ma soeur et de mon beau-frère.

À peine un mois après la mort Eilidh, Simone a commencé le tournage de Single-Handed dans la région sauvage du Connemara (Comté de Galway, Irlande de l'Ouest). Elle a emmené Skye avec elle et Raff leur rendait visite quand il le pouvait. Dans la série irlandaise, l'acteur Owen McDonnell joue un un flic solitaire, Garda Sgt Jack Driscoll, qui lutte contre la drogue, les abus sexuels et les assassinats dans une communauté rurale tranquille.

Simone joue Gemma Burge, qui aide son petit ami anglais Brian Doyle (joué par Matthew McNulty - Fisher Bloom dans Lark Rise to Candlefords, série de la BBC) a explorer ses racines irlandaises. Ils recherchent le père de Brian mais trouve Jack, son cousin. Gemma et Jack tombent amoureux l'un de l'autre et cela va l'amener à reconsidérer son séjour en Irlande. "Gemma se retrouve dans un triangle amoureux et son copain n'aime pas ça du tout".

Simone nous a marqué la première fois il y a 12 ans, alors qu'elle était gouverneur de l'aile G de la prison de Larkhall dans Bad Girls. Le romantisme et l'espérance d'une belle fin dans la série ont vraiment touché une corde sensible chez le public. La relation entre Helen et la détenue Nikki, jouée par Mandana Jones, était l'une des plus longues histoires d'amour lesbiennes présentée à la télévision. "C'était génial d'avoir fait partie de quelque chose qui est si mémorable pour beaucoup de gens. Je reçois encore des lettres à propos de Bad Girls, alors je me suis rendue compte très tôt que c'était quelque chose de spécial."

Simone a ensuite joué dans Monarch Of the Glen jusqu'à ce qu'elle tombe enceinte de Skye, puisqu'elle a du quitter la série. Elle a également joué la flic dure à cuire DI Alex Fielding, dans La Fureur Dans Le Sang aux côtés de Robson Green, jusqu'à ce qu'ils soient remerciés en 2009. Pourtant, même en jouant dans une si intense série policière, il y avait des moments plus légers. Simone se souvient que Robson tentait de la faire rire juste avant une scène. Une fois, les rires ont duré si longtemps que je suis allée vers le réalisateur en disant "Aidez-moi!". L'équipe se tordait de rire.

Après le tournagede Single-Handed fin d'année dernière, Simone, Raff et Skye ont emménagés à Los Angeles. Raff en particulier veut tenter sa chance aux Etats Unis et Simone pourra également bientôt commencer à auditionner pour des rôles là-bas.

Mais Simone, de taille 10 (soit une taille 40 en France, parfait quoi !! - NDHA), Simone tient à résister à la pression d'Hollywood pour passer par le Botox facial, la chirurgie plastique et perdre du poids. Il y a des milliers de filles qui se ressemblent toutes lalà-bas, et ce qui est intéressant, c'est quand quelqu'un est juste elle-même. J'espère que je serais capable de rester ce que je suis.

Pendant ce temps, Simone a aménagé la maison à Los Angeles et elle s'occupe aussi de leur maison à Londres et aimer ça.

Une mordue de la propreté : "Je suis un peu obsessionnelle. Même quand je vais chez des amis, ils me disent "Si tu secoues les coussins une fois de plus, on va devenir fou ! Je pense qu'avoir épousé un Italien et être entourée de femmes italiennes, dont les maisons sont impeccables a pu m'influencer. Et Raff, ou peut-êtreest-ce commun à tous les italiens, me trouve plus attirante quand je pue l'eau de javel et que je frotte le plancher."

C'est étrange. Lingerie sexy ? Quel gaspillage d'argent ! Des soucis, oui ! Il est clair qu'il n'y a rien de cochon chez cette BadGirl.

(Copyright Sunday People - 2011)

 

2011-07- TV GUIDES

A l'occasion de la première diffusion de Single-Handed 4 sur la chaîne anglaise ITV, quelques articles sont parus dans les programmes télé régionaux. Voici la traduction de quelques extraits concernant Simone.

 

TOTAL TV GUIDE

The Dark Side (Extraits)

Voyager à l'étranger est une seconde nature pour Simone, qui partage son temps entre le Royaume-Uni et les Etats-Unis où son mari l'acteur, Raffaello Degruttola réalise la plupart de son travail. Le couple avait décidé de déménager de façon permanente le l'autre côté de l'Atlantique avec leur fille de cinq ans Skye fille de trois ans jusqu'à ce que leur nièce Eilidh perde son combat contre le cancer en mars 2010, juste avant son seizième anniversaire. "Nous faisons pas mal d'allers-retours en ce moment" déclare Simone.
Elle et sa famille ont créé le Fonds commémoratif Eilidh Brown afin d'amasser des fonds pour crée un foyer de repos pour les familles ayant des enfants atteints de cancer, foyer qui sera construit dans le Stirlingshire, Ecosse. "Chaque jour est difficile mais le soutien que ressentent ma soeur et sa famille quand les gens font des choses étonnantes est si réconfortant. Il y a tellement de gens bien là-bas."

(Copyright Total TV Guide- Juillet 2011)

TV TIMES

Through Irish Eyes (Martha Hayes - Extraits)

A propos des "Industrials Schools" (genre de Maisons de Redressement instaurées en Irlande et destinées aux enfants abandonnés, orphelins ou négligés par leur famille afin de les empêcher d'entrer dans la délinquance) (NDHA - cf EXTRA- The Lost Boys)

"C'est quelque chose qui est ancrée dans la culture irlandaise. Tout le monde connaît quelqu'un qui a été dans une institution comme celle-là. C'est une histoire importante à raconter."

Pour Matthew, le plus dur a été d'être loin de chez lui parce qu'il a deux jeunes fils, Ellis, cinq ans et Oliver, quatre ans. Il était naturellement lié à Simone, dont Skye la fille de cinq ans l'avait rejointe sur le plateau, et il passait beaucoup de son temps libre en grattant une guitare dans sa roulotte. (...)

"Il y a plein de choses à faire ici, ajoute Simone. La pêche, le golf ou le vélo si vous pouvez grimper les collines. Mais j'ai juste appréciéé de me promener en voiture. Tout le monde te fait des signes au lieu de te couper la route comme ils les gens le font à Londres !"

(Copyright TV Times - Juillet 2011)

 

2011-06-27- THE SCOTTISH SUN (Marc DEANIE)

LES TELESPECTATEURS ME VERRONT PORTANT LE DEUIL D'EILIDH A L'ECRAN

L'actrice Simone Lahbib a combattu ses larmes pendant le tournage de son dernier rôle pour la télévision alors qu'elle luttait pour faire face à la mort tragique de sa nièce.
Eilidh Brown, 15 ans, est décédée d'un cancer des cellules germinales, une forme rare de la maladie, en mars de l'année dernière après une bataille de 13 mois.
Née à Stirling, Simone a depuis contribué à créer un fonds commémoratif au nom d'Eilidh afin de récolter des fonds et de sensibiliser l'opinion.

Agée de 46 ans et célèbre pour avoir jouer le gouverneur de prison Helen Stewart dans la série à succès Badgirls, Simone était en miettes quand elle s'est rendue dans le Connemara l'année dernière pour tourner la série dramatique d'ITV Single-Handed. Mais elle a révélé comment son séjour dans l'ouest de l'Irlande avec Jean sa maman et sa fille de cinq ans Skye les a aidé a accepter leur perte. "Ca a été le moment le plus affreux. Sa perte a dévasté la famille... Nous l'avons soutenue et accompagnée jusqu'au boût, ce qui signifie passer beaucoup de temps à l'hôpital avec elle, et donc ensuite, aller dans le Connemara était comme une convalescence. C'était également bien pour ma maman qui est venue avec moi et Skye, car elle avait vraiment donné beaucoup. C'était un endroit très apaisant."

Simone a reconnu que les tensions liées à son immense chagrin seront visibles pour les spectateurs quand elle apparaîtra dans le rôle de Gemma Burge dans la deuxième saison* de la série policière irlandaise. Elle sera diffusée sur ITV le mois prochain.

"La perte d'Eilidh et le tournage de Single-Handed sont liés à jamais dans mon esprit et dans les images de la série. Je m'inquiétais de reprendre le travail si tôt. Vous pouvez le lire sur mon visage dans les premiers épisodes. Les poches sous mes yeux suite aux longues soirées passées à l'hôpital et les traits tirés sur mon visage. Mais au fil des épisodes, mon visage s'illumine de nouveau, ce qui je suppose, s'inscrit aussi dans l'histoire et celle de mon personnage de Gemma, qui parvient à trouver une meilleure place dans sa vie."

Simone et les parents d'Eilidh, Gordon et Nicole, utilisent le fonds commémoratif d'Eilidh pour aider d'autres familles touchées par le cancer. "Nous visons à construire un chalet de vacances en Ecosse ; un endroit où les familles avec un enfant ou un adolescent qui suit un traitement pour le cancer, ou souffrant de deuil, pourrait aller faire un break. C'est quelque chose que ma famille a fait avant la mort d'Eilidh ; un dernier séjour ensemble. Ce fut une expérience précieuse et source d'inspiration pour cette campagne de financement."

(Copyright : The Scottish Sun - 2011)

(* En fait, il s'agit de la quatrième saison -NDHA)

 

2010-10-20- STIRLING OBSERVER (Kaiya Marjoribanks)

Cet article n'est pas une interview de Simone Lahbib mais un entretien avec les parents d'Eilidh (article non traduit)

Back brave Eilidh’s lasting legacy

BIG names from the world of music, stage and screen are lined up to perform in a special, one-off concert inspired by a brave Stirling teenager.

The family of Eilidh Brown, who lost her battle with cancer aged just 14, hope the people of Stirling will get behind the fundraiser which aims to raise enough money to build a local “holiday home” for other young cancer sufferers and their families.The Eilidh Brown Memorial Fund was set up by her aunt, “Bad Girls” and “Blood in the Wire” star Simone Lahbib.Money raised will be used to help other children like Eilidh who have cancer.
Already interest has been such that the family is taking advice about registering as a charity.Eilidh’s dad Gordon Brown (38), an actor known for roles in “Take the High Road” and “Still Game”, said finally announcing their plans was a huge step.Gordon told the Observer: “My wife Nicole and I were both thinking along the same lines but we were afraid to say it out loud even to each other at first.“I think that’s because this is so personal to us that if we failed it would like failing Eilidh and that be too much to bear.“We have a lot of good friends and family supporting us, but the only way this is going to work is if the people of Stirling get behind us.
“We are not good at asking for things at the best of times, partly now because this is so close to us that rejection is hard to take. But we have this goal in sight. If people were to offer their help either through cash donations, donating items, or even their time and expertise we would be incredibly thankful.

“Our ultimate aim is to create a holiday home here in the Stirling area where young people and their families in similar situations can spend time together.

“But it’s not just about the holiday home, but also being able to provide them with everything they need while they are there, whether that’s a Playstation or a pass to a local tourist attraction.

“All our energy went into caring for Eilidh and her brother and sister over that period so we know the financial pressure that places on families. We don’t want these families to worry about any of that while they are here.”

Mum Nicole (37) added: “Eilidh was a wee darling. She was always more worried about everyone else than she ever was about herself, about how we were coping and especially her sister Hannah (12) and brother Lewis (10), who have gone through things themselves no child should ever experience.

“She was amazing. When she was given just hours to live she kept going for another two weeks. We were told she wouldn’t wake up again but she came round for two days before she died.

“We took so much when she was ill from a place called Calum’s Cabin, which is our inspiration for this.

“It’s easy for those of us who live in and around Stirling to forget what a picture postcard place it is. For other families – both here and from across the UK – who are going through difficult times, to get something from being here would be a great tribute to Eilidh.

“There’s lots to think about, and to be honest it’s pretty daunting and terrifying, but failure isn’t an option we can contemplate. For the people of Stirling to get behind this would be amazing.”

The couple have enlisted the help of actor friend Billy Boyd and Jon Fratelli from The Fratellis, who have agreed to play at the January 15 charity gig in Eilidh's memory at the macrobert centre, alongside Stageworx and Eilidh’s friends and family.

Alan McHugh of “Take the High Road” will be compere.

Eilidh – described by friends and family as “a shining example and spectacular person, selfless, strong, positive and funny with an amazing understanding of the world” – collapsed on a school trip in February 2009.

A scan showed she had a tumour the size of a melon which was promptly removed, along with Eilidh's left ovary.

Tests showed the tumour was malignant and that she also had a form of Turners Syndrome, a chromosomal disorder which occurs in one out of 2000 girls and is likely to have made her predisposed to germ cell cancer in her ovaries.

Despite several major operations and gruelling treatments, her fight for life ended on March 25 this year, just nine days before her 16th birthday. Her final words were “I love you”.

Her devastated family, however, are now determined to help other families who have found themselves faced with the unthinkable – and they hope the people of Stirling will get behind them.

 

27 juillet 2010 - SUNDAY MAIL

LA STAR DE TELEVISION ECOSSAISE SIMONE LAHBIB DEMENAGE POUR HOLLYWOOD

L'actrice Simone a révélé hier qu'elle allait se diriger vers une nouvelle vie à Hollywood.

La star de Bad Girls va déménager à Los Angeles avec son mari, l'acteur et réalisateur Raphaello Degruttola, et leur fille de quatre ans, Skye, après avoir obtenu une carte verte lui permettant de travailler en Amérique.

Simone, qui a joué dans des drames majeurs comme Monarch of the Glen et La Fureur dans le Sang, avoue un peu d'incertitude à l'approche du déménagement.

La star née à Stirling a déclaré: "Après avoir fait une demande pour une carte verte il y a quelques années, cele-ci a soudainement été acceptée. Depuis cette nouvelle, nous nous demandons si nous faisons la bonne chose. Ma fille est sur le point d'aller à l'école alors si nous devons le faire, nous devons le faire maintenant. De toutes façons, nous ferons des allers-retours et nous serons certaienement de retour pour Noël et en été. Si un travail est proposé ici, nous reviendrons également. Je ne sais pas comment nous allons gérer cela, parler de l'école, mais je pense que nous allons juste faire une année et voir comment ça va et comment on vit celà. Allons à l'aventure et si on on a marre et qu'on a envie de revenir, et bien qu'il en soit ainsi."

Basée à Londres, Simone admet qu'elle sera triste de troquer la capitale contre Los Angeles. "Je sais que Londres va me manquer. C'est un endroit beaucoup plus intéressant en termes de culture et de diversité et même dans les changements du temps qu'il fait. Tous nos amis et notre famille sont ici et en Ecosse. Voyons voir si nous parvenons à y passer une année. Je pense que nous y arriverons et après cela, on verra ce qui va se passer. "

Simone, qui vient de terminer le tournage de la nouvelle série dramatique d'ITV "Single Handed", ne part pas en Californie pour poursuivre des rêves de gloire et de fortune. "Si des entrevues sont organisées, je vais y aller. J'ai aussi un ami qui est scénariste et qui adapte un programme pour la télévision, donc je croise les doigts pour que ça fonctionne parce que ce serait un bon début. Je tiens à faire un bon travail de temps en temps comme La Fureur Dans Le Sang ou Single Handed et celà répond à mes besoins. Le reste du temps, je suis très contente de jouer le rôle de maman et de tout le reste. Si cela finit par le fait que j'aille chercher ma fille à l'école tous les jours en tongs, c'est bien. Nous sommes chanceux, nous avons un petit revenu de la propriété, mais mon mari veut travailler évidemment."

Le déménagement arrive après une année difficile pour la famille de Simone. Elle a perdu sa nièce Eilidh Brown, 15 ans, d'un cancer au mois de mars. Simone a aidé à créer l'Eilidh Brown Memorial Fund et amasse des fonds pour l'organisme de bienfaisance sur www.eilidhbrown.co.uk.

La perte d'Eilidh a été un facteur favorisant dans sa décision de prendre sa carte verte, mais celà rend encore plus difficile le départ. C'est difficile. Évidemment, ma famille redoute mon départe. Je continue à dire que je serais de retour tous les congés scolaires et à Noël et cela signifie que je serais en Ecosse pour de plus longues périodes, mais c'est dur."

(Copyright 2010 Sunday mail)