BADGIRLS THE INSIDE STORY

BGBook1

AUTEURS : Jodi Reynolds et Jamie McCallum
COPYRIGHT : Shed Productions (2001)

Ce livre comprend notamment :

- les résumés des épisodes de la série 1,2 et 3.
- le profil des personnages
- les interviews des acteurs principaux (celle de Simone est traduite ci-après)
- l'histoire de BadGirls de l'idée à la conception

Vous pouver télécharger le livre en version pdf :

BadGirls The Inside Story Partie 1
BadGirls The Inside Story Partie 2

 

LES ACTEURS PARLENT : SIMONE LAHBIB (p122-123)


La première chose qu'on remarque quand Simone Lahbib pénètre dans une pièce (à part évidemment son large sourire, ses lèvres pulpeuses et ses yeux scintillants), ce sont ses cheveux. Brillants et plein de vie, ils pourraient sortir d'une pub pour shampooing ; ou c'est comme si elle sortait d'un salon de coiffure en fait. Elle rit à cette remarque "Oh oui, j'utilise un de ces shampooings pour cheveux fins et rebelles". Lahbib rit encore ; elle a un rire très grossier.

Lahbib a de quoi rire alors qu'elle joue le rôle d'Helen Stewart qui a capturé le coeur et l'esprit des fans de BadGirls. Son interprétation de la jeune diplômée ayant rapidement gravi les échelons pour arriver au grade de gouverneur est hypnotisante. La combinaison d'un idéalisme farouche, d'émotions incertaines et d'un sens de la justice tempéré par un côté naïf font d'elle l'un des personnages préféré de la série. C'est une popularité envers laquelle elle est reconnaissante. "Je reçois des lettres me disant que je suis un modèle dans mon rôle et j'adore celà. J'ai reçu tellement de lettres me disant que j'ai inspiré des gens pour tenir tête à leur patron ou pour quitter leur travail ou autre, et c'est un très bon sentiment. Sentir que j'apporte quelque chose à la vie des gens."

SLBadGirlsBook002

SL28                     SLPromoBG1

Les louanges de Lahbib pour les fans de BadGirls viennent du fond du coeur. "Ils sont tous extraordinaires. Ils viennent quelque soit l'endroit où nous allons, soutiennent le spectacle quoique nous fassions. Après les National TV Awards, mon agent fut submergé de bouquets de fleurs et de cadeaux adorables. Sentir tout cet amour fut stupéfiant."

La popularité d'Helen a "déteint" sur Lahbib dont la célébrité a augmenté de façon spectaculaire depuis qu'elle a endossé ce rôle. Avant BadGirls, elle est apparue dans un certain nombre de séries dont les plus notables sont Thief Takers et A Young Person's Guide to Becoming A Rock Star. Lahbib a aussi suivi une éminente formation théatrale et a tourné dans quelques courts métrages. Le plus récent de ces films, Long Haul fut récemment projeté au Festival International du Film d'Edimbourg avec les acclamations des critiques et des spectateurs (qui n'étaient pas un tas de fans de BadGirls !).

Avec l'énorme succès et l'importance de la série BadGirls, Lahbib a vraiment touché le coeur des journaux écossais qui sont, on le sait, très patriotiques. "Dans les articles qui me concernent, j'ai tous les mots en "S" maintenant : "Stunning Scots actress Simone Lahbib" (la sensationnelle actrice écossaise Simone Lahbib), ou "Sensational, sultry, stunning Scot Simone" (la formidable, sensuelle, sensationnelle écossaise Simone). Je suppose que je devrais leur être reconnaissante de ne pas avoir opter pour "Slapper Simone " (Simone la tête à claques). Elle rit encore de son rire grossier.

Lahbib donne plus le vertige que son personnage à l'écran mais elle lui ressemble beaucoup même si elle a aussi ses défauts. "Elle est très compréhensive, chaleureuse, et tout à fait passionnée. Je pense qu'elle a fait preuve de courage depuis que sa vie a eté bouleversée en tombant amoureuse de Nikki. Helen est loin d'être parfaite. Elle fait des erreurs et elle peut être excessivement idéaliste, bien que ce soit une chose que j'aime chez elle. De manière importante, la façon de s'habiller d'Helen est bien meilleure. Je pense qu'en regardant toute la saison 1, on s'est dit : elle n'a pas porté ces vêtements si ?! Ces gilets et pull-overs assortis doivent disparaître." Lahbib glousse. "J'en suis très contente. Et ça colle au parcours d'Helen. Elle s'est sortie d'une relation dans laquelle elle n'était pas vraiment heureuse et elle est tombée amoureuse d'une autre personne. C'est vrai que lorsque tu rencontres quelqu'un, tu fais un peu plus attention à ton apparence. Elle est un peu plus funky et a changé sa coiffure..."

Lahbib se prend la célébrité en plein face. Elle avoue qu'elle est quelqu'un de secret mais pas timide. Elle explique :"Parfois je suis "on", parfois je suis "off". Quand elle ne travaille pas, il n'y a rien qu'elle préfère plus que d'avoir un massage, organiser un dîner (je fais un très bon rôti d'agneau) ou passer du bon temps avec son fiancé (qui est également acteur). Elle retourne en Ecosse aussi souvent qu'elle le peut.

Née à Stirling d'une mère écossaise et d'un père franco-algérien, Lahbib affirme qu'elle a vécu une enfance magique malgré quelques cas malheureux d'intimidation raciste. Stirling est un endroit génial pour grandir. Quand tu aimes faire du vélo, c'est génial quelquesoit la direction. J'ai véçu à Edimbourg pendant plusieurs années et j'avais beaucoup d'amis et c'est super d'y retourner. C'est en Ecosse que Simone alla à l'Ecole d'Art Dramatique et qu'elle effectua la majeure partie de sa carrière théatrale. "J'ai aussi passer 4 ans à l'Ecole de ballet", ajoute-t-elle mais je n'ai jamais pensé que c'était une voie pour moi. Et si vous m'aviez vu à l'Ecole de ballet, vous diriez la même chose. Cette fois son rire se teinte d'une nuance écossaise typique d'auto-dénigrement. "J'ai passé des moments fantastiques à l'école d'Art Dramatique et j'y ai joué beaucoup de théatre. j'ai joué Cathy dans "Wuthering Heights" et c'était juste extraordinaire de le faire. La passion avec laquelle Lahbib parle du théatre montre évidemment qu'elle tient cette art à coeur. Elle dit qu'elle adore le processus des répétitions : "Vous pouvez jouer, explorer, prendre des risques." Elle aime aussi l'expérience de jouer en direct tous les soirs face au spectateurs. "C'est à ces moments là que vous devenez meilleur acteur. A la télévision, tu n'as pas de répétitions ou de première lecture donc tu dois prendre les décisions sur l'instant. Tu joues, pas nécessairement avec prudence, mais tu vas faire ce que tu sais qui fonctionne plutôt que de prendre des risques." Mais ça ne veut pas dire que Lahbib n'aime pas la télévision ou les films. "J'aime l'enrôlement permanent des nouvelles productions de la télévision. Tu te déplaces constemment, tu n'as aucune chance de t'ennuyer." Lahbib aimerait tourner plus de long-métrage, peut-etre même réaliser mais elle est très heureuse de ce qu'elle a pour le moment. "Je n'ai pas peur qu'Helen éclipse tout ce que je pourrais faire d'autre. Dès que tu fais quelques chose, on t'associe à celà, on verra bien ce qui se passera."

La camaraderie et la bonne humeur qui semblent régner sur le plateau de BadGirls rajoutent à la satisfaction de Lahbib. Elle confirme que c'est un bon endroit pour travailler. "L'une des chose les plus drôles fut un jour où nous avons eu une figurante sans culotte. Elle était au premier étage et elle se tenait les jambes bien écartées. Un par un, on a tous marché en dessous et avons jeté un oeil." Elle rit à nouveau de bon coeur. "Cet endroit est une maison de fous mais je l'adore. J'aime l'aventure."

(Copyright Shed Productions - 2001)

 

LE TOURNAGE EN CONTINU...

BadGirls a été tournée par blocs de 2 ou 3 épisodes. Cela signifie que de multiples scènes ont été tournées le même jour, dans n'importe quel ordre, ce qui pouvait prêter à confusion. Pour éviter les ratés (notamment au niveau des costumes, du maquillage ou de la coiffure), une photo polaroïd était prise à la fin de chaque scène en guise de témoin. Voici une belle photo de Simone à cet instant :

SLBadGirlsBook001

SLBadGirlsBook003

 

(Promo pour la sortie du livre)